Welcome to Alayuk

 

Marcelle arrive peu avant 19h30 et en route pour Alayuk !

 

Mes bagages chargés dans le coffre, nous nous engouffrons dans la chaleur de l’auto et filons sur l’Alaska Highway Est. Deux inconnues qui se rencontrent pour la première fois… malgré les échanges de courriels, nous ne connaissons rien l’une de l’autre. Pourtant, nous allons travailler et vivre ensemble pendant sept mois. Des tonnes de questions me submergent mais je les refreine pour ne pas inonder mon hôte. Nous aurons le temps de faire connaissance. Mais il faut bien combler le blanc créé par les quarante minutes de trajet qui nous séparent du « 123 Triple Cross Road », siège social et résidence d’Alayuk Adventures. La conversation devient, au fil des kilomètres, de plus en plus naturelle. Je suis captivée par les paysages qui m’entourent, impatiente même que le Yukon m’en dévoile davantage, curieuse aussi de découvrir la façon dont Marcelle travaille et très pressée d’apprivoiser la meute.

Avant de nous engager sur la South Klondike Highway, Marcelle s’arrête à la boîte postale récupérer son courrier. Une boîte postale… le facteur ne va donc pas jusque chez elle… Je le savais déjà, mais c’est à ce moment précis que je le réalise vraiment : je pars effectivement habiter au milieu de nulle part (nous n’avons roulé qu’environ un quart d’heure depuis l’aéroport). Et comment dire que le milieu de nulle part, ce n’est même pas un microscopique village. Aucun dépanneur (traduire épicerie) à des kilomètres à la ronde. Le seul endroit pour se ravitailler, c’est Whitehorse ! Et je comprends assez vite que, de cette situation privilégiée au cœur de la nature, il faudra faire preuve de beaucoup d’organisation dans la gestion du quotidien. Les expéditions en ville devront être bien préparées, entre les courses alimentaires, les lessives, la bibliothèque (ou le Tim Hortons du coin) pour récupérer du wifi (et mettre à jour ce blog notamment) et les démarches administratives qu’il reste à faire pour une frenchie fraîchement débarquée sur le sol canadien (vous retrouverez très prochainement tous les détails de mes premiers pas au Yukon dans une entrevue réalisée par WHV.fr).

Le voyage touche quasiment à sa fin lorsque nous bifurquons sur Annie Lake Road, une longue piste, mi asphalte, mi gravillons mais tout aussi large que les routes que l’on connait ou imagine en Amérique du Nord. Çà et là, d’autres pistes qui s’écartent de cette desserte principale, des maisons, appelées ici cabanes, et des écureuils (seul animal « sauvage » aperçu jusqu’ici). Nous empruntons l’un de ces sentiers secondaires et sommes enfin sur Triple Cross Road. Au bout du chemin se trouve le ranch. À la porte, j’aperçois Gilles, le compagnon de Marcelle, qui me salue et me souhaite la bienvenue.

lilys-road_ranch-3

lilys-road_ranch-4lilys-road_ranch-6lilys-road_ranch-1

Il est 20h49, heure yukonnaise (soit 5h49, le lundi 19 septembre, en France), quand je rassure mes proches. Je suis officiellement réveillée depuis 24 heures (et donc légèrement fatiguée…), je n’ai pas mon PVT en poche (même si je ne suis pas inquiète quant à son obtention dès le lendemain auprès de Dan), et je n’ai pas encore pu rencontrer les chiens étant donné l’heure tardive, la nuit et la pluie. Mais je suis heureuse d’être arrivée au Yukon, pour y vivre mon rêve.

Je monte mes valises dans « ma » chambre, ce qui se rapprochera le plus d’un « chez moi » pour les futurs mois, et je m’endors en songeant à l’avenir, à toutes ces belles choses que me promet chaque lendemain.

 

« Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer. »,
Alexandra David Neel.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s