Parée pour les 400 coups ! – Part 2

Il me reste néanmoins un check-up santé complet à réaliser avant mon départ…

 

L’assurance santé prise, c’est bien ; partir en bonne santé, c’est mieux ! Surtout que Chapka ne couvrira pas les soins qui auraient pu être anticipés et pris en charge avant mon départ. D’où l’importance de réaliser un check-up médical complet. Quatre rendez-vous majeurs : dentiste, ophtalmo, gynéco et généraliste.

En prenant rendez-vous avec les deux premiers, je réalise que la dernière fois que j’y suis allée, c’était avant mon départ pour Montréal, il y a sept ans !!!! Si bien que mon dentiste ne retrouve même plus mon dossier… le rendez-vous est expédié en à peine deux minutes d’examen (« vos dents sont parfaites, je comprends mieux pourquoi vous ne venez jamais » [moi, dans ma tête : trop contente, car l’odeur qui me prend au nez/au cœur lorsque je rentre dans le cabinet me donne envie de fuir immédiatement, alors je ne vous raconte même pas l’installation dans le fauteuil… ; rendez-vous donc dans six ans]). Après l’examen, une bonne quinzaine de minutes de parlote : mon cher docteur part en vacances au Québec cette année 🙂

Ma généraliste, elle, de son côté, vérifie mes vaccins. Mon rappel de tétanos tombant pendant mon séjour au Canada, nous décidons de le faire avant mon départ. Pour le reste de la vaccination (après mon PVT, j’envisage un long voyage, qui commencera sûrement par l’Amérique du Sud), elle me renvoie vers l’institut Pasteur, déplacement que je fais le 11 juillet.

Vacc
C’est juste un mauvais moment à passer…

 

Le centre ouvre à 9h, je me prépare pour y être à cette heure-ci ; c’était sans compter sur la SNCF qui a décidé de supprimer mon train ce matin. Résultat, j’arrive à 9h34 et obtiens mon ticket miracle : le V059. Je me dirige vers la salle d’attente pour patienter jusqu’à l’enregistrement de mon dossier. Elle est blindée de chez blindée ! On enregistre le numéro 018… L’attente va être longue ! Et pour couronner le tout, il y a un méga bug informatique aujourd’hui qui ralentit toutes les procédures… Y’a des jours comme ça…

Mon numéro s’affiche enfin : il est 11h29. Un peu plus d’une heure après, je suis reçue par un médecin !… avec l’impression de n’être qu’un numéro, vu la vitesse à laquelle il achève le rendez-vous (je le comprends quand je vois l’état de la salle d’attente mais ce n’est vraiment pas agréable comme sensation…). Moins de dix minutes plus tard, je ressors finalement avec aucun vaccin !

Explications :

– En tant que futur musher, il est très fortement conseillé de se vacciner contre la rage. Le protocole nécessite trois injections dont les deux premières sont à espacer de sept jours. Partant en congés le 13, je ne pouvais donc par faire la première piqûre lors de ma visite… A Pasteur, on me laisse entendre que ma généraliste pourra me faire les vaccins, même si je sens bien, au ton de sa voix, qu’elle n’y est pas favorable. Mais peu m’importe, je préfère l’échelle beaucoup plus humaine de ma doctoresse ! Et en plus, je fais des économies d’argent (prix pharmacie, par seringue, inférieur de 10 €) et de temps (pas obligée de retourner trois fois sur Paris). Au moment où j’écris cet article, je viens d’avoir ma deuxième injection. Encore une, et je serai tranquille !

– Tous les autres vaccins nécessaires pour mon projet « Tour du Monde » ont été faits pour mon départ au Burkina Faso en 2007 (ceux qui avaient besoin de rappel, comme la fièvre jaune et l’hépatite A, sont finalement acquis à vie). Il me restera la typhoïde à faire quand je serai au Canada, cette dernière ayant une validité de trois ans.

Carnet vacc.
Pas besoin de vaccins pour toi, Noumen !

Petit conseils pour vous, amis voyageurs :

  1. Si vous préparez un long voyage, prenez rendez-vous avec un médecin de l’institut Pasteur plutôt que de vous pointer comme je l’ai fait. Vous économiserez beaucoup de temps : le médecin vous recevra, vous vaccinera et vous donnera tout plein de conseils.
  2. N’hésitez pas à discuter avec votre généraliste. À part la fièvre jaune, il me semble qu’il peut procéder à une très grande majorité des vaccinations nécessaires pour les voyages.

Me voilà vaccinée et en bonne santé. Aucune inquiétude donc pour mon grand départ, dont le jour se rapproche à vitesse grand V. Dernières choses à gérer, et pas des moindres : que faire de mon appartement et de ma voiture ?

 

« Le meilleur médecin est la nature : elle guérit les trois quarts des maladies et ne dit jamais de mal de ses confrères. », Louis Pasteur.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s