Yukon | À deux pas de Whitehorse, la cabane du film Le Dernier Trappeur

Finalement, tout s’accorde avec mon nouvel environnement où l’hiver dure presque huit mois ! Huit mois… j’exagère peut-être un peu, … six mois au minimum, c’est certain ! Dans le nord du Canada, il est difficile de se fier au calendrier pour définir cette saison : le 21 décembre, elle a déjà commencé depuis plusieurs semaines ; auLire la suite « Yukon | À deux pas de Whitehorse, la cabane du film Le Dernier Trappeur »

Les nuits yukonnaises

  J’aime varier le chemin que j’emprunte, car on n’est jamais à l’abri d’un spectacle magnétique.   Depuis mon arrivée au Yukon, je redécouvre la nuit et les fins de journée où les ombres s’allongent et le silence se répand sur Whitehorse. Il faut dire que, dans ma banlieue parisienne, me promener dans les rues,Lire la suite « Les nuits yukonnaises »

Ma nouvelle routine

  […] ce sont eux, qui enrichissent la routine naissante que je suis en train de me créer. Il y a un an, à quelques jours près, je faisais une sorte de bilan de mes sept premiers mois passés au Yukon : un début de PVT au Canada prometteur, avec des rebondissements que j’avais été loin d’imaginerLire la suite « Ma nouvelle routine »

Vivre dans une petite communauté

  Alors, oui, je suis partie, direction le Yukon, berceau des ruées vers l’or et de l’histoire des traîneaux à chiens.   En choisissant le Yukon pour poser mes valises, je ne pouvais pas trouver un environnement plus différent de celui dans lequel j’ai grandi et dans lequel j’ai commencé ma vie d’adulte. Évry VSLire la suite « Vivre dans une petite communauté »

Histoires Expatriées | Pourquoi suis-je partie vivre à Whitehorse ?

  Car, quand je ne travaille pas, je suis dehors à crapahuter.   Voilà peut-être une des raisons de mon départ : bousculer ma routine en allant à la rencontre de l’inconnu ! Il y en a d’autres, bien sûr, certaines déjà disséminées, çà et là, sur le blog. D’autres, beaucoup plus personnelles, que je vous livreLire la suite « Histoires Expatriées | Pourquoi suis-je partie vivre à Whitehorse ? »

Riverdale, mon quartier

  Il faut dire aussi que je suis bien entourée, et je ne parle pas seulement du décor environnant…   Pourtant le décor environnant est plus que stimulant ! Je fête aujourd’hui mon quatorzième mois au Yukon, et je réalise que je ne vous ai jamais vraiment parlé d’où je vivais, et j’entends par là oùLire la suite « Riverdale, mon quartier »

Already six weeks

  My days paraded to the rhythm of the team, a certain form of serenity growing deep inside me …   Forty-five days ago, I placed my feet on Canadian soil, with the goal of changing my life completely. I must say that, for the moment, things are going pretty well! A gamble, which mayLire la suite « Already six weeks »

A new daily routine

  The quietness is however short lived, the silence broke as soon as I approached the harnesses…   It was their way of showing their will to go; their desire to work. They were 50, and yet only 14 would be taken for the first round. And they knew it very well! As soon as ILire la suite « A new daily routine »